Rallye de Wallonie 2017

Rallye de Wallonie 2016

Rallye de Wallonie 2015

Rallye de Wallonie 2014

Rallye de Wallonie 2013

Rallye de Wallonie 2012

Rallye de Wallonie 2011

Rallye de Wallonie 2010

Rallye du Condroz 2009

Rallye de Wallonie 2009

Rallye de Wallonie 2008

Rallye de Wallonie 2007

Rallye de Wallonie 2006

Rallye de Wallonie 2005

Rallye des Ardennes 2005

Rallye de Wallonie 2004

Rallye des Ardennes 2004

Rallye de Wallonie 2016 - 29/30 avril & 01 mai 2016 - Une course d’enfer!

Physiquement, on est en forme, affûté, merci le trail! On a fait le vide dans notre tête, on est bien dans le match. Près pour un combat qui s’annonce difficile avec une météo compliquée. Heureusement, le ciel nous donne un léger répit vendredi matin pour une petite prise en main sur le sec.

La voiture, une Renault Clio R3 est une belle bête élevée au petit grain, chouchoutée dans les ateliers Racing Technology de Cédric Lefèvre et son équipe, à Namèche.

Vendredi soir, la pluie est de retour et sera, on en doute pas, un acteur majeur tout au long du week-end. Après les deux spéciales pièges de la Citadelle, nous sommes 56e au général et satisfait d’avoir assuré cette mise en jambe délicate.

Samedi matin, les routes sont trempées, mais le rythme est bon dans la 1ère spéciale. Un tout droit en fin de parcours nous prive d’un chrono à la hauteur de nos espérances, même si celui-ci n’est finalement pas catastrophique. 52e temps sur 102! C’est peut-être à ce moment là que le déclic s’est produit et qu’on a pris conscience qu’il y avait moyen d’aller viser bien plus haut dans le classement!

Mais pour cela, il faut rester sur la route et labourer un champ dans la 2e spéciale du jour ne va pas nous aider à atteindre nos objectifs... Soit.
Le chrono, lui, tient quand même la route avec un 50e sur 100! On enchaîne par un 37e temps à Bois-de-Villers, la 3e spéciale du jour. La confiance est là et la machine est maintenant bien en place.

33e à Wartet, 30e dans le deuxième passage à Malonne, suivit d’un 37e, 30e, 30e, 29e, 31e, 34e, 27e, 35e et un 24e temps pour finir la soirée à Vedrin, le piège par excellence de cette cuvée 2016 du rallye de Wallonie. Cerise sur le gâteau, c’est aussi à la 24e place du classement général que nous rentrons la voiture au parc fermé pour une courte nuit bien méritée. En fait, le ciel vient de nous tomber sur la tête là!

Un des grands principes de la réussite en sport automobile, c’est la chance! Depuis le temps que l’on sillonne les routes du rallye de Wallonie, on a connu des hauts et des bas sans jamais jeter l’éponge! Quand on est sorti péniblement de notre carcasse en 2014, on n’imaginait plus vivre une journée de course intense comme celle-là. Cette 13e participation sera la bonne pour nous. La chance, ça se travaille!

Dimanche, on n’a pas géré, on a fait du rallye! On a attaqué pour rester dans le rythme et faire mieux que défendre notre place. On est allé chercher une 21e place au panache, avec la confiance, une voiture au top et la maturité pour lever le pied (mais pas trop!) à l’approche des nombreux pièges qui jalonnaient le parcours de ce 33e rallye de Wallonie.

C’est un peu un rêve qui est devenu réalité ce dimanche 1er mai 2016. On a tellement de monde à remercier… Il faut beaucoup de gens autour de nous qui donnent de leur temps pour notre petit plaisir. Merci à nos partenaires TNPS, Clement Concept, Imagine Production, Shiftech, Piragri, Imagi & MegaraM. Merci à nos familles, nos parents, d’être qui nous sommes. Merci à toute l’équipe Racing Technology pour la qualité du service et la confiance en nous. Merci aux amis, aux supporters. Merci à So Pink Size et ED Sound pour notre soirée rallye.

On n’a qu’une seule envie maintenant... Faire encore mieux!

Steve & Nicolas